le forum Cagiva 125 cm3 : la supercity une moto de passion


Bienvenue sur le forum de passionnés
de SuperCity et de cagiva en général http://www.cagiva-team.fr/forum/viewtopic.php?f=77&t=71!





    Poignée chauffante - Pat

    Partagez

    Pat
    Pilote d'usine
    Pilote d'usine

    Masculin
    Nombre de messages : 324
    Age : 47
    Localisation : Est france
    Date d'inscription : 21/04/2007

    Feuille de personnage
    Modèle: cagiva tamanaco

    Poignée chauffante - Pat

    Message par Pat le Dim 20 Jan 2008, 3:33 pm

    Petit exemple de ce que ça peut donner (a effacer si vous voulez par un modo/admin une fois que vous aurez vu).

    (Tuto que j'ai rédigé pour un autre forum : il y a dedans photos & vidéos : en principe, on me dit que ça "parle" bien ;) )

    Après, ça donne envie aux autres de s'y coller, et le tuto s'étoffe Smile

    @+



    Pat a écrit:Salut,
    Comme bon nombre ici, j'ai succombé à l'achat de poignées chauffantes SAITO, achetées en ligne sur Louis.de. (25€ et 15€ fdp)

    Voici comment j'ai opéré.
    _____________________________________________________________________________________

    Voici la composition du kit :
    Faisceau d'alimentation
    Poignée droite
    Poignée gauche
    Boitier de commande 3 positions
    Support de boitier.









    Contact coupé, déposez le flanc gauche du carénage.
    Attention,
    les clips en plastiques se retirent en enfonçant le clou central, et se
    reposent en 2 parties (d'abord l'âme, ensuite le clou)

    Déconnectez les connecteurs bleu et gris pour interrompre l'alimentation vers le calculateur et tableau de bord.


    Il s'agit de trouver un (plus) après contact, capable de délivrer en continu 3 ampères.
    Je me résigne à prendre l'alimentation du ventilateur, dont la cosse est repliée et scotchée en bout de faisceau.


    Contrôlez l'absence de tension contact coupé :


    Ensuite mettez le contact, et contrôler la présence de la tension batterie.

    Profitez en de suite pour repérer (plus) et (-), comme suit :
    le (plus) est noir/bleu, le (-) est vert


    Pour raccorder soudé, propre, isolé et sans blesser le faisceau d'origine, retirer la cosse de son support:

    Etamez, et soudez le :

    Idem pour le moins :


    Les connexions réalisées, et remises en place dans leur support de cosse :


    Voilà pour l'électricité.
    A noter :
    si le ventilateur se met en marche, le thermocontact fera chuter le
    potentiel à la masse, supprimant l'alimentation des poignées. Le (plus) et
    le (-) des poignées se retrouveront au même potentiel, donc 0v à leurs
    bornes.
    La conso restera par conséquent toujours identique pour le module d'alimentation.

    Montage des poignées :

    Comme
    beaucoup le savent sur vfr, ces poignées sont trop longues. Rassurez
    vous, ce n'est pas un problème. les résistances chauffantes dans les
    gaines s'arrêtent à un peu plus de 10mm du bord extérieur.

    Pour décoller les poignées d'origine sans rien massacrer, Voici comment procéder (2.7Mo)

    Prenez votre saito gauche, découpez le fond.

    Tirez un peu dessus pour découvrir le tube rigide, et découpez l'élastomère.

    Que ce soit en coupant appuyé ou avec des va-et vient de la lame, la coupe ne sera pas belle... Finition à travailler !

    En tout cas, la hauteur commence à être bonne:

    Pour obtenir un beau fini, une ponceuse circulaire à grain fin, et faible vitesse de rotation, arasez bien à plat.



    Y'a pas photo !


    Ensuite, se pose le problème de savoir où caser le boitier de commande. Objectif : ne pas déporter les commandes.
    Avec les bracelets, pas de place, c'est clair. Le support fourni avec est inexploitable.
    Pas le choix, il faut faire un support, en prenant garde à l'accessibilité
    et visibilité de tous les éléments d'origine de la moto, qu'un braquant
    droite et gauche il n'y ait pas de contact.
    Je vais donc me servir de la cocotte d'embrayage pour ce support.

    Je l'ai réalisé en tole inox 12/10, qui aura l'avantage de ne pas rouiller
    (et est plutot rigide). Si vous la réalisez en acier, soignez la pose
    de la peinture.

    Il est composé de 2 toles, soudées à l'extrémité supérieure.
    Voici leurs cotes :

    La hauteur de la 2eme tole est indicative, ça dépendra de l'inclinaison
    que vous voudrez donner au support. Personnellement, je l'ai incliné de
    façon à ne pas engager l'accessibilité du reservoir d'embrayage.
    Cette 2eme tole sert à trianguler le support, sinon il tremblera et pliera à tout-va.

    Les toles découpées :



    En place sur la cocotte :



    Ensuite, pliez jusqu'à avoir l'inclinaison voulue :


    En fonction de votre matériel, assemblez les 2 toles sur place.
    J'ai soudé à la pointeuse, mais tout procédé d'assemblage restera valide. le
    moins performant sera percage / vis ou rivet, mais peut peut-être faire
    l'affaire.





    Ensuite, taillez les angles vifs, et voici votre support:




    Un petit coup de peinture :

    (Nota : le plan coté ne reprend pas les trous de percage pour fixer le
    boitier, je les ai réalisés en correspondance. L'adhésif sous le
    support est assez puissant (vinylique), mais je préfère récupérer
    également les 2 vis en coin pour "assurer".)
    (Nota 2 : le boitier est entièrement résiné à l'intérieur, bon point pour l'humidité.)

    2 vues du boitier monté :



    et le résultat est très rigide ! (1Mo)

    Pour fixer le support sur la cocotté : présenter les 2 vis,
    endormir celle du haut en 1er, puis celle du bas. Bloquer ensuite celle
    du haut, et assurer le serrage final de la cocotte sur le bracelet avec
    la vis du bas.

    Reste à monter les poignées.
    A gauche :


    Pile poil, tout rentre parfaitement en place.
    Seule différence : poignée d'un diamètre plus gros.

    A droite :
    Même traitement pour la poignée

    Par contre, apres dépose de la poignée d'origine, couper la butée pour pouvoir enfoncer un peu plus loin la saito


    Enduire de colle (comme à gauche d'ailleurs, mais à gauche ça rentre plus serré.)


    Au final, ça donne ça...


    Reste à replacer correctement les faisceaux et les raccorder, remonter le carénage et c'est parti.


    Point négatif des saito :
    Le cablage qui part du boitier de commande est trop court. Ce qui fait que
    les connecteurs ne peuvent pas être planqués sous un élément de
    carénage, faisant un amas de cable disgracieux.
    Chauffage
    : très lent sur batterie (4 min), mais c'est normal, la tension
    optimale est au delà de 13V. Rapide (moins d'une min) moteur tournant,
    sur position start (40W)
    Après une petite 1/2 heure d'essai, c'est que du bonheur !:VDV:

    Pat

    Edit : Pensez à placer les poignées pour qu'elles ne fasse aucune gêne, et prévoyez suffisamment de mou au cable.

    Poignée droite au repos


    En pleine ouverture


    Pas de gêne avec le frein, ni au bouton de démarrage


    Poignée gauche


    Edit :
    Alternative de support pour boitier par Gigi :
    GiGi a écrit:Un autre système de fixation : c'est fait avec de l'alu,
    par contre, il faut changer les vis de fixation des poignées et en
    mettre des plus longues (en inox de préférence) ainsi que des rondelles
    (ou bien des entretoises de 5mm) pour que la plaque de fixation reste
    plate.


    Vue de dessus



    Et de l'autre côté, on peut faire un support de GPS dans le même style.

      La date/heure actuelle est Lun 05 Déc 2016, 3:25 am